13/07/2016

On parle beauté avec... peut-on se laver le visage uniquement avec de l'eau?

Hey,
cela fait un moment que je voulais faire cet article mais je ne trouvais pas le temps mais ça y est ! Cet hiver je suis allée un mois au Cameroun qui est mon pays d'origine. A cette période il fait très chaud et il faut donc adopter une nouvelle routine pour la peau. Je ne mettais plus de crème hydratante parce qu'il faisait tellement chaud que la crème dégoulinait littéralement sur mon visage et l'aspect de crème glacée n'était pas très plaisant.



Alors plus de crème sur mon visage parce que le soleil se chargeait d'hydrater ma peau, j'ai la peau grasse du coup le soleil était pour moi un bon hydratant naturel. De plus je buvais énormément d'eau, cela dépassait largement les deux litres d'eau voire trois. Je ne me forçais pas mais avec cette chaleur cela était juste normal. Je me suis maquillée les premiers jours après j'ai vite arrêté toujours à cause de la chaleur et puis je voulais laisser mon visage respirer. En France je me maquille tous les jours donc une fois au Cameroun j'ai vite laissé tombé et c'était assez agréable. 

Il faut dire que la nourriture avait aussi un très bon impact sur ma peau, en effet je mangeais du poisson, de la viande, du manioc, du riz, des safous, des haricots rouges et j'en passe. Ce qui est bien en Afrique c'est que tout est bio donc absolument pas de produits chimiques dans les produits naturels. Par exemple le matin au Cameroun au petit déjeuner on ne va pas manger des croissants, là bas ce sont les haricots rouges et les beignets que mon grand frère allait chercher tous les matins qui nous donnaient de la force. 


Pour en revenir à ma peau, quand je suis arrivée à Yaoundé j'avais des tâches brunes et des boutons mais le climat les a éradiqué enfin une bonne partie du moins. Il s'avère que je lavais mon visage simplement avec de l'eau donc le climat n'était pas le seul à agir sur ma peau. Dans l'eau il n'y a pas de calcaire et j'avais encore un coup de pousse naturel. Parfois je me lavais le visage avec du savon de Marseille à la cerise. Pendant un mois me laver le visage avec de l'eau a été très bénéfique pour mon visage ainsi que pour mon corps.



Le fait de ne pas mettre de crème sur mon visage c'était comme une libération parce que pour moi une routine ce sont des actes qui se répètent quotidiennement alors que là bas j'avais une routine mais je n'avais pas besoin de faire grand chose puisque tout ce qui m'entourait m'aidait à avoir une belle peau. 
J'ai vite compris, même si je le savais déjà, que le climat de mon pays était un allié. Alors oui on peut se laver le visage avec de l'eau mais pour ma part seulement en Afrique.
Quand je suis rentée en France les choses ont changé mais pas immédiatement. J'ai continué cette "routine" pendant quelques semaines et bout d'un certain temps j'ai eu des boutons et des points noirs et j'ai recommencé et surtout repris mes soins quotidiens que je faisais en France. J'étais un peu frustrée car j'avais une belle peau au Cameroun et tout a changé en France et j'ai dû rentré dans ce cercle un peu vicieux de la routine: savon, crème, huile, masque, gommage etc... 

Le changement de climat affecte forcément la peau, je suis passée de la chaleur tropicale au froid de l'hiver français en rentrant, un choc pour ma peau. J'espère vite repartir pour recommencer car comme je vous l'ai dit j'étais satisfaite de ma peau. 


Photos: quartier de Ngousso, Yaoundé Cameroun. 


Follow me but shut up...

07/07/2016

Défilé Tidjane Kenny "Récidive" Collection 2016 "...

Hey, 
invitée dimanche dernier au défilé du créateur Tidjane Kenny, j'ai été agréablement surprise; surprise par sa nouvelle collection "Récidive" qui est pour moi une bouffée d'air frais... j'y ai vu de la légèreté,  de la transparence, une palette de couleurs cohérente, des mélanges de tissus mais aussi de la superposition et je suis une grande adepte de la superposition... j'ai apprécié cette façon de cacher la moitié du visage des mannequins. Je ne vais pas vous mentir j'ai littéralement craqué pour les pièces Homme que j'ai trouvé bien coupées, la taille de celles-ci étaient un peu oversive, les sweats étaient aussi très originaux... 

Chez les femmes les pièces portées étaient intelligentes, quand je parle d'intelligence je veux dire que c'est le genre de pièces que l'on peut porter comme on le souhaite, ainsi sur la dernière photo, je me vois bien porter cette robe noire et transparente avec une paire de Stan Smith. Il y avait de la souplesse, de la légèreté, du mouvement, du caractère mais aussi de la maitrise avec une personnalité...

Ce créateur est muable, versatile et n'est clairement pas figé dans le temps, sa récidive est pour moi une belle prise de risque qui fait de lui un aventurier à la découverte de la liberté et du monde qui l'entoure. Il n'est pas seulement un créateur mais un avant-gardiste, une personne qui sait voir au-delà, du présent. Un devin? peut-être, un rebelle? c'est certain...

Follow me but shut up 























19/06/2016

Another me...

Hey,
cela fait du bien d'être de retour avec un nouveau look qui me ressemble vraiment. J'aime tout ce qui est épuré, blanc, noir ou gris. Bizarrement ou pas je ne porte plus trop de couleur, j'aime ce nouveau moi. Je pense être quelqu'un de réfléchi et de posé qui aime profiter de la vie mais je n'ai pas toujours été comme ça. Pour moi la mode ou du moins ma mode reflète ma personnalité, des moments dans ma vie, heureux ou pas, des périodes ou encore des instants. Aujourd'hui les couleurs ne me font pas vibrer enfin quand je fais du shopping je ne les regarde plus. Le blanc, le noir, le gris ou même le beige sont des couleurs évidemment mais elles restent sobres et c'est en cela que j'aime ma mode actuelle. Ma mode actuelle où je ne vis que pour moi et fais ce que j'aime, ma mode actuelle où je me sens libre, ma mode actuelle où je comprends mon corps, ma mode actuelle où je me sens épanouie... c'est en cela où je me sens vivre.

Follow me but shut up...
















Je porte: un perfecto et un pantalon Zara, un t-shirt H&M Men et des Vans Sky Hi...
Credits photos: Laureen d'Olympe

28/05/2016

Happy bday to my blog...

Hey,

c'est l'anniversaire de mon blog aujourd'hui! Il a 7 ans et je suis vraiment contente. J'ai été absente ces derniers temps mais je suis de retour. Je remercie les personnes qui me suivent. De nouvelles bonnes choses arrivent bientôt... 

Follow me but shut up...

24/04/2016

Découverte: IMWAC...

Hey,
IMWAC est un concept intelligent qui soutient des artistes. Au travers de cette petite interview vous pourrez constater que l'équipe qui se cache derrière le concept a un grand coeur engagé...  


Présentez-vous...

Rien de tel qu'un brin d'histoire pour nous présenter; grands fans de street culture, graffeur et breaker dans notre tendre enfance, un beau jour nous nous sommes réveillés avec un goût amer dans la bouche. La street culture telle nous l'avions connu n'était plus et des marques qui ne créent que pour du profit et rien d'autre dénaturaient son héritage et ses valeurs humaines. Alors nous nous sommes dit: "hey et si on lançait une marque de street culture engagée?! et ainsi naquit IMWAC qui est l'anagramme de "I'M Wearing A Concept". Nous sommes une marque qui cherche à créer de simples produits avec un réel lien humain. Nous attachons un soin particulier à nos produits. Les t-shirts et affiches que nous proposons sont sérigraphiés à la main et nos planches de skates sont gravées au laser.

Parlez nous du concept (artistes, équipe etc...). 

Le concept est simple: aider les acteurs qui oeuvrent pour un monde meilleur à gagner de l'argent et ceux qui adorent la street culture à avoir accès à des produits artisanaux qui sont conçus non pas pour être seulement beaux mais aussi pour un avenir meilleur. Pour cela nous produisons une collection au nom soit de l'association soit de l'artiste comprenant 100 t-shirts, 100 affiches et
50 planches, une fois vendu, cela rapporte 1800€ à l'association ou à l'artiste. 

Pour parler un peu de l'équipe, nous sommes actuellement qutre; Daria s'occupe de la direction artistique, des choix artistiques et crée des visuels pour les associations. Léa est chargée du community management ainsi que des réseaux sociaux. Panda Seb est le rédacteur et le correcteur de tous les documents et moi Alex, je suis chargé de la production artisanale, négociation commerciale et du site web et de temps en temps, celui qui crie sur tout le monde (rires). 



Pourquoi vouloir soutenir des artistes? 

Nous avons fait le choix de soutenir des artistes et des associations car ce sont ceux qui oeuvrent pour faire avancer les choses dans le bon sens, ce sont aussi eux qui manquent souvent de moyens pour y arriver. IMWAC veut leur donner un coup de pouce, leur permettre de pouvoir continuer dans ce en quoi ils croient afin qu'il puissent à leur tour encourager d'autres personnes etc... 



Au final qu'est-ce que le concept vous apport à vous? aux artistes? 

Le concept ne nous rapporte rien, je dirais que même reversé une part de recette nous ferait perdre de l'argent mais ça n'est pas pour ça que nous avons fait ce projet mais pour la richesse humaine, pour ce qu'elle a en plus et qui est inestimable: l'espoir. Voilà en plus de rapporter de l'argent aux associations et aux artistes, la vraie denrée que nous cultivons chez IMWAC. 



Où trouvez-vous les artistes? 

Dans l'équipe, nous sommes des "artistes" du coup, c'est souvent des amis d'amis ou des personnes dont nous apprécions le travail. Facebook est aussi une très bonne plateforme pour rechercher de nouveaux talents et Léa adore ça!

Quelle est la tranche de prix s'il on veut s'offrir un skate par exemple?

Pour nos skates Cruiser nous faisons deux offres: montés ou non; car on peut prendre une planche pour décorer chez soi par exemple, ceux là sont à 90€. Pour ceux qui aiment la glisse, on peut les monter et ils sont à 180€. D'ailleurs on peut trouver nos planches à l'échoppe Paris Skate situé au 29 rue du maire de Paris dans 3eme arrondissement à deux pas de la station Art et Métier. 


Allez-vous étendre le concept? Aux chaussures par exemple?

Peut être pas aux chaussures mais nous aimerions faire des bonnets ou des casquettes. Nous sommes toujours à la recherche de projets insolites où nous pourrions jeter toute notre créativité. Nous sommes déjà en train de voir pour des sweats pour cet hiver mais nous n'en dirons pas plus...

Comment, nous, les clients, pouvons-nous contribuer au concept (autrement qu'en achetant les produits)? 

Si vous avez aimé le projet, le plus simple est d'en parler, de liker la page et de repartager ce qui vous plait, un simple "merci" c'est déjà beaucoup. Mais si vous voulez vraiment vous inscrire et travailler avec nous sur le projet, un petit mail à contact@imwac.com et aidez nous à faire bouger les choses et peut-être faire de ce monde un monde meilleur. 




Quels sont vos projets? 

Par où commencer! IMWAC va organisé des expositions qui s'intituleront les "Paint on". Le concept est simple: donner un objet commun à tous les artistes pour qu'ils puissent s'exprimer dessus. Nous sommes en train de monter le dossier pour faire une rétrospective de la saison 1 et 2 d'IMWAC, c'est tout pour le moment...


Le mot de la fin...

Merci à toi pour ce superbe interview. Je m'adresse à toi qui lis ces lignes, big up! et bats toi de tout ton coeur pour faire ce que tu veux de ta vie et aide ton prochain car tout seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin. 

Alex d'IMWAC

Merci à l'équipe d'avoir répondu à mes questions. Vous pouvez retrouver le concept sur Facebook et Twitter. Suivez-les et appréciez leur travail.

Follow me but shut up...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...